General Cable Corporation (NYSE : BGC) a présenté aujourd?hui ses
résultats pour le quatrième trimestre clos au 31 décembre 2013. Pour le
quatrième trimestre de 2013, à l?exclusion de certains éléments, la
société a généré un bénéfice ajusté par action de 0,36 $ et un revenu
d?exploitation ajusté de 70 millions de dollars. Pour le quatrième
trimestre de 2013, le bénéfice par action enregistré était de 0,27 $ et
le revenu d?exploitation enregistré s?élevait à 65 millions de dollars.
Un rapprochement du bénéfice par action ajusté par rapport au bénéfice
par action enregistré et du revenu d?exploitation ajusté par rapport au
revenu d?exploitation enregistré est inclus à la page 4 du présent
communiqué de presse.

Principaux résultats

  • résultats d?exploitation solides pour le quatrième trimestre
    dans les trois segments
  • expéditions de haut volume de câbles de transmission aérienne
    approchant des niveaux record en Amérique du Nord et au Brésil pour le
    quatrième trimestre de 2013 et l?ensemble de l?exercice
  • la stabilisation des activités de projets sous-marins clés en
    main se poursuit – troisième trimestre consécutif d?exécution solide
  • les acquisitions récentes aux États-Unis, au Canada et en Chine
    ont atteint des résultats dépassant les valeurs d?investissement pour
    l?ensemble de l?exercice 2013
  • le flux de trésorerie d?exploitation de 61 millions de dollars
    au quatrième trimestre a dépassé les attentes, propulsé par une
    gestion efficace du fonds de roulement et des paiements échelonnés de
    projets sous-marins clés en main
  • initiatives lancées pour renforcer les rendements à travers des
    améliorations de la productivité et une optimisation des actifs
  • annonce de la clôture définitive de deux centrales électriques
    en Amérique du Nord avec des économies annuelles anticipées prévues se
    situer aux alentours de 3 à 5 millions de dollars et des frais
    exceptionnels de 10 à 12 millions de dollars, dont la moitié sont
    prévus être hors caisse
  • les perspectives pour 2014 concernant le revenu d?exploitation
    et les flux de trésorerie d?exploitation s?améliorent d?une année sur
    l?autre par une croissance du volume, des gains de productivité, des
    initiatives employant la méthode allégée et une exécution cohérente

Gregory B. Kenny, Président et Directeur général de General Cable, a
déclaré : « Nous sommes heureux de présenter un quatrième trimestre
probant tandis que le revenu d?exploitation ajusté en Amérique du Nord
et dans le reste du monde a dépassé nos attentes. En Amérique du Nord,
les performances de nos activités de produits de distribution
d?électricité et de construction en aluminium se sont améliorées après
un troisième trimestre difficile. Dans le reste du monde, nos résultats
pour le quatrième trimestre reflètent le bénéfice issu des expéditions
de produits de transmission aérienne au Brésil et nos dépenses en
infrastructures au Venezuela ainsi que le bénéfice d?initiatives lancées
plus tôt cette année pour améliorer notre inventaire et nos niveaux de
services à travers l?Amérique centrale. Nous sommes également encouragés
par la stabilité continue en Europe et dans la Méditerranée, où notre
activité de projets sous-marins clés en main nous a permis de réaliser
un autre trimestre probant. Dans l?ensemble, je suis fier des progrès
que nous avons accomplis en 2013 tandis que l?accent continu de nos
associés sur les coûts en sécurité, qualité, fabrication et logistique,
le service à la clientèle et la gestion du fonds de roulement nous ont
permis de nous sortir d?un environnement d?exploitation inégal et
difficile ».

Comparaison entre le quatrième trimestre de
2013 et le quatrième trimestre de 2012

Les ventes nettes pour le quatrième trimestre de 2013 s?élevaient à 1
661 millions de dollars, en hausse de 7 % par rapport au quatrième
trimestre de 2012 selon les ventes de métaux ajustées. L?augmentation
des ventes nettes pour le quatrième trimestre de 2013 selon les ventes
de métaux ajustées était principalement due aux résultats de l?activité
de projets sous-marins clés en main de la société en Europe. Le volume
unitaire mondial pour le quatrième trimestre de 2013 a stagné d?une
année à l?autre. Le revenu d?exploitation ajusté pour le quatrième
trimestre de 2013, d?une valeur de 70 millions de dollars, a augmenté de
40 % par rapport au quatrième trimestre de 2012, principalement en
raison d?une meilleure exécution de l?activité de projets sous-marins
clés en main de la société en Europe.

Comparaison entre le quatrième trimestre de
2013 et le troisième trimestre de 2013

Les ventes nettes pour le quatrième trimestre de 2013 ont augmenté de 6
% par rapport au troisième trimestre de 2013, principalement du fait du
volume unitaire mondial, qui a augmenté de 7 % d?un trimestre à l?autre.
Le revenu d?exploitation ajusté pour le quatrième trimestre de 2013 a
augmenté de 10 % par rapport au troisième trimestre de 2013. Ces hausses
reflètent le bénéfice des expéditions de produits de transmission
aérienne en Amérique du Nord et au Brésil ainsi que les résultats
probants continus de l?activité de projets sous-marins clés en main de
la société en Europe, qui a largement compensé les déclins saisonniers
habituels.

Tendances de la demande dans les segments

En Amérique du Nord, à l?exclusion des produits de transmission
aérienne, le volume au cours du quatrième trimestre de 2013 a stagné
d?une année sur l?autre et il a connu une baisse de 4 % d?un trimestre à
l?autre du fait des tendances saisonnières habituelles.

Dans le reste du monde, à l?exclusion des produits de transmission
aérienne au Brésil, le volume enregistré au quatrième trimestre de 2013
était en hausse de 3 % d?une année à l?autre du fait d?acquisitions et
d?une stagnation d?un trimestre à l?autre.

En Europe et dans la Méditerranée, le volume au cours du quatrième
trimestre de 2013 était en baisse de 6 % d?une année à l?autre,
principalement en raison d?expéditions de produits de distribution
d?électricité dans la Méditerranée au cours du quatrième trimestre de
2012. D?un trimestre à l?autre, le volume au cours du quatrième
trimestre de 2013 stagnait par rapport au troisième trimestre de 2013.

Autres dépenses

Les autres dépenses s?élevaient à 7,9 millions de dollars au quatrième
trimestre de 2013, comprenant principalement 3,4 millions de dollars de
pertes en évaluation à la valeur du marché sur les instruments dérivés
comptabilisés en tant que couvertures économiques, qui sont utilisés
pour gérer le risque lié aux devises et aux marchandises principalement
sur les activités de projet de la société à travers le monde et 4,5
millions de dollars de pertes en transactions de devises étrangères.

Impôts

Le taux d?imposition effectif ajusté de la société pour le quatrième
trimestre de 2013 s?élevait à environ 45 %, ce qui reflète un mélange
relatif plus varié de gains dans les juridictions aux taux d?imposition
plus élevés et l?impact de pertes fiscales sur l?ensemble de l?exercice
dans certains pays.

Liquidités

La dette nette s?élevait à 968 millions de dollars à la fin du quatrième
trimestre de 2013, en baisse de 27 millions de dollars par rapport à la
fin du troisième trimestre de 2013. La diminution de la dette nette est
principalement due aux réductions du fonds de roulement suite aux
tendances saisonnières normales, notamment la collecte de paiements
échelonnés de projets sous-marins clés en main. De plus, au cours du
quatrième trimestre, utilisant l?encaisse et les emprunts dans le cadre
de sa facilité de crédit renouvelable, la société a retiré 355 millions
de dollars de billets convertibles arrivant à échéance en novembre. La
société continue de maintenir des liquidités adéquates pour financer ses
activités, sa croissance interne et des opportunités d?expansion
continue de ses produits et de sa présence géographique ainsi que son
programme de rachat d?actions et son dividende trimestriel. En décembre,
le Conseil d?administration a prolongé le programme de rachat d?actions
existant de 125 millions de dollars de la société, qui devait expirer
fin 2013, jusqu?à fin 2014. Ce programme de rachat dispose d?une
autorisation restante de 106 millions de dollars suite au rachat de 19
millions de dollars d?actions ordinaires au cours du deuxième trimestre
de 2013.

Récapitulatif pour 2013

Malgré des dépenses en infrastructure relativement faibles qui
continuent d?affecter la croissance à court terme, la société a réalisé
des progrès significatifs dans un certain nombre de domaines en 2013. En
Amérique du Nord, les acquisitions de Prestolite Wire et d?Alcan Cable
ont atteint des résultats dépassant la valeur des investissements pour
2013. En outre, plus de 18 % des produits vendus aujourd?hui en Amérique
du Nord ont été réactualisés ou lancés ces trois dernières années. En
Europe, la société a éliminé des frais conséquents ces dernières années
et elle continue d?améliorer l?utilisation croisée de ses sept
installations de fabrication. L?activité de projets sous-marins clés en
main en Europe s?est stabilisée en 2013 après un début d?année
difficile. Dans le reste du monde, la société a accéléré la mise en
?uvre d?initiatives utilisant la méthode allégée axées sur les déchets,
la capacité des prestations et le service à la clientèle. La société a
lancé des plans de remaniement concentrés sur l?amélioration des
rendements de ses investissements au Brésil, en Inde, au Mexique, au
Pérou et en Afrique du Sud. Pour finir, au cours du dernier exercice, la
société a effectué des progrès significatifs en développant une culture
mondiale unique et en renforçant ses valeurs. Les Conseils
internationaux de la société et les rôles mondiaux nouvellement créés
dans les produits de fabrication, de technologie, de chaîne
d?approvisionnement, de ventes commerciales et des communications
facilitent le partage des pratiques d?excellence tout en améliorant la
gestion de l?exécution et du fonds de roulement au quotidien.

Perspectives pour 2014

Pour l?ensemble de l?exercice 2014, en présumant des prix du cuivre à
des niveaux relativement stables, la société anticipe un revenu
d?exploitation ajusté de 260 à 320 millions de dollars sur une
croissance du volume faible à un chiffre. La société prévoit de générer
250 à 325 millions de dollars de flux de trésorerie d?exploitation en
2014 avec des dépenses en capitaux inférieures à la dépréciation. « La
médiane de 290 millions de dollars de revenu d?exploitation ajusté
reflète notre objectif d?amélioration de nos résultats d?exploitation à
travers notre portefeuille. Nous prévoyons que le bénéfice des gains de
productivité en Amérique du Nord, la poursuite de l?exécution de projets
sous-marins clés en main en Europe et les progrès importants sur le
redressement de sites vierges dans le reste du monde compenseront
largement les résultats d?exploitation inférieurs au Venezuela », a
poursuivi Kenny. Les perspectives de la société concernant le revenu
d?exploitation ajusté à la médiane supposent également un vent contraire
de 15 millions de dollars d?une année à l?autre au Venezuela,
principalement du fait des contrôles des prix récemment étendus qui sont
actuellement définis et mis en ?uvre.

« Nous avons confiance en nos plans, qui présentent déjà des résultats
positifs alors que nous démarrons sur un départ saisonnier relativement
faible pour 2014. Dans l?ensemble, notre portefeuille, qui inclut des
positions de chef de file dans l?industrie à travers le monde,
correspond bien aux prévisions de croissance fondamentale à long terme
pour les investissements dans l?énergie, les infrastructures et la
construction. Compte tenu de l?évolution lente de la croissance
économique à moyen terme, nous poursuivons nos initiatives de
renforcement des rendements à travers des améliorations de la
productivité et une optimisation des actifs. Nous avons pris un certain
nombre de mesures ces dernières années pour améliorer notre structure de
coûts dans le monde entier. Nous venons d?annoncer la clôture définitive
de deux installations de fabrication dans notre activité de production
d?électricité en Amérique du Nord. Nous prévoyons que cette mesure
générera des économies annuelles de 3 à 5 millions de dollars et que
nous engagerons des frais exceptionnels de 10 à 12 millions de dollars,
dont la moitié sont prévus être hors caisse », a conclu Kenny.

Perspectives pour le premier trimestre de 2014

Le chiffre d?affaires au cours du premier trimestre est prévu se situer
autour de 1,55 à 1,60 milliard de dollars tandis que nous prévoyons une
baisse du volume à un chiffre d?un trimestre à l?autre. La société
prévoit un revenu d?exploitation ajusté de 30 à 45 millions de dollars.
Le bénéfice ajusté est prévu s?élever de 0,05 à 0,22 $ par action avant
l?impact des frais d?intérêts sur les dettes convertibles hors caisse et
des gains ou pertes d?évaluation à la valeur du marché sur les
instruments dérivés. Les perspectives de la société pour le premier
trimestre présument des prix pour le cuivre et l?aluminium de 3,32 $ et
0,96 $. Le premier trimestre est généralement la période la plus lente
de l?année du fait de l?activité de construction limitée principalement
déterminée par la météorologie et les vacances prolongées. Les
conditions météorologiques difficiles en mer du Nord et en mer Baltique
au cours du premier trimestre sont prévues restreindre l?installation de
câbles électriques sous-marins. En Amérique latine et en Chine, les
calendriers de vacances prolongées et les fermetures d?installations
sont prévus entraîner une perte d?absorption au cours du premier
trimestre, car il s?agit d?une exigence de congés légale au Venezuela.
La société prévoit également une faiblesse de la demande dépassant les
tendances saisonnières en Amérique du Nord, en raison des conditions
météorologiques glaciales qui affectent les projets de construction.
L?impact de ces tendances saisonnières habituelles pourrait être
partiellement compensé par les résultats anticipés en Amérique du Nord,
où les marges d?exploitation sont prévues revenir à une fourchette de ~6
% en présumant des prix de métaux stables. Pour le deuxième trimestre,
la société prévoit une amélioration très nette de ses résultats
d?exploitation tandis que l?activité de construction s?accélère et que
les travaux d?installation sur les projets sous-marins reprennent en mer
du Nord et en mer Baltique.

Le rapprochement du bénéfice par action et du revenu d?exploitation
selon les PCGR est comme suit :

Perspectives pour le 1er trimestre de 2014

Perspectives pour le 1er trimestre de 2013

Revenu

d?exploitation

BPA Revenu

d?exploitation

BPA
Indiqué selon les PCGR $ 30,0 – 45,0 $ 0,04 $ – 0,21 $ $ 32,8 (0,92 $ )
Frais de retraitement et d?enquête judiciaire 5,4 0,07
Indemnités de départ en Europe 2,7 0,03
Activité de câbles sous-marins 3,5 0,07
Clôture de l?installation d?Amérique du Nord 2,6 0,03
Dévaluation de la monnaie au Venezuela 0,80
Charges d?intérêts sur dette convertible hors caisse 0,01 0,11
Perte (bénéfice) d?évaluation à la valeur du marché sur les
instruments dérivés
0,12
Ajustement du taux d?imposition effectif (0,08 )
Ajusté hors PCGR $ 30,0 – 45,0 $ 0,05 $ – 0,22 $ $ 47,0 $ 0,23

Rapprochement des mesures hors PCGR

En plus de présenter les résultats financiers conformément aux principes
comptables généralement reconnus (PCGR) aux États-Unis, nous présentons
le bénéfice par action et le revenu d?exploitation pour le quatrième
trimestre de 2013 et 2012 et l?ensemble de l?exercice 2013 et 2012
ajustés pour certains éléments, qui sont récapitulés dans le tableau
ci-dessous. Ces mesures ajustées définies par la société ont été
fournies parce que la direction pense qu?elles sont utiles pour analyser
le résultat d?exploitation de l?activité et qu?elles sont cohérentes par
rapport à la façon dont la direction revoit les tendances commerciales
sous-jacentes. Il est possible que l?utilisation de ces mesures hors
PCGR ne corresponde pas à des mesures similaires présentées par d?autres
sociétés et elles ne doivent être utilisées qu?en conjonction avec nos
résultats présentés selon les PCGR. Un rapprochement du revenu
d?exploitation et du bénéfice par action avec le revenu d?exploitation
et le bénéfice par action ajustés hors PCGR suit :

4ème trimestre Exercice
2013 2012 2013 2012

Revenu
d’exploitation

BPA

Revenu
d’exploitation

BPA

Revenu
d’exploitation

BPA

Revenu
d’exploitation

BPA
Indiqué $ 65,2 $ 0,27 $ 7,3 $ (0,32 ) $ 211,7 $ (0,37 ) $ 199,4 $ 0,08
Ajustements pour rapprocher le revenu d’exploitation/BP
Charges d’intérêts sur dette convertible hors caisse 0,09 0,11 0,42 0,42
Perte (bénéfice) d’évaluation à la valeur du marché sur les
instruments dérivés
0,04 0,06 0,29 (0,07 )
Ajustements pour le reste du monde 18,8 0,29 22,1 0,33
Avis juridiques et fiscaux 4,8 0,05
Indemnités de départ en Europe 4,0 0,08 4,6 0,05 6,3 0,13
Frais de retraitement, médicaux-légaux et d’acquisition 4,8 0,05 4,3 0,06 14,1 0,16 9,0 0,11
Activités des câbles sous-marins 15,6 0,31 11,7 0,23 15,6 0,31
Frais de cessation de retraite au Royaume-Uni 6,1 0,08
Clôture de l’installation en Amérique du Nord 3,0 0,04
Moins-value au Mexique 14,0 0,20
Dévaluation de la monnaie au Venezuela 0,80
Charge fiscale exceptionnelle d’Alcan 0,20 0,20
Prime d’option d’achat de 200 millions de $ de billets 0,11 0,11
Ajustement du taux fiscal effectif(1) (0,09 ) (0,59 ) (0,14 ) 0,25
Total des ajustements 4,8 0,09 42,7 0,63 52,2 2,10 59,1 1,87
Ajusté $ 70,0 $ 0,36 $ 50,0 $ 0,31 $ 263,9 $ 1,73 $ 258,5 $ 1,95

Print Friendly, PDF & Email

General Cable présente des résultats au-delà des attentes pour le quatrième trimestre

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
commodo nec sit Donec ante. libero. id