La société CAMAC Energy («CAMAC Energy» ou la «Société») (NYSE MKT: CAK)
a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers et opérationnels pour
l’année terminée le 31 décembre 2014.

Les principaux titres pour l’année 2014:

Nigeria

Le champ d’Oyo atteint en moyenne 1 300 barils de pétrole par jour
(b/j). Oyo-8 a été foré avec succès à une profondeur totale de 6059
pieds, et a trouvé quatre nouveaux réservoirs de pétrole et de gaz avec
une épaisseur d’hydrocarbures brute totale de 112 pieds, en fonction des
résultats des données de diagraphie en cours de forage, la mesure de la
pression dans le réservoir, et l’échantillonnage du fluide dans le
réservoir. La société a commencé et est en voie d’achèvement de
l’élargissement des installations du champ Oyo, qui permettra
d’augmenter la production à partir du programme de développement d’Oyo.
Les conduites et les autres équipements sous-marins de Oyo-5 et de Oyo-6
ont été installés et testés sur les puits Oyo-7 et Oyo-8 pour faciliter
le lien de production des deux puits.

CAMAC a sélectionné quatre perspectives dans les Contrats de
location-exploitation du pétrole 120 et 121 pour forer un puits, qui
vise 2377 millions de barils combinés de pétrole, et les ressources
récupérables P50. Trois de ces perspectives cibleront la formation
Miocène hautement prolifique confirmée dans la partie de l’exploration
du puits en développement Oyo-7 précédemment foré. La société conçoit de
forer la première de ces perspectives Miocène en 2015 et tient des
discussions actives avec des partenaires agricoles potentiels.

En décembre 2014, la Société a conclu un contrat avec une unité de la
société limitée Transocean pour l’appareil de forage Sedco
Express
et utilise actuellement cet appareil pour terminer à
l’horizontale le puits Oyo-8. L’appareil se déplacera ensuite à
l’emplacement Oyo-7 pour commencer les opérations d’achèvement du puits
Oyo-7.

Ghana

En avril 2014, CAMAC Energy a signé un accord de pétrole relatif au bloc
élargi Shallow Water Tano situé dans le bassin de Tano au large du
Ghana. CAMAC a signé l’accord d’exploitation conjoint avec ses
partenaires de coentreprise en janvier 2015. La société a été nommée
opérateur, elle détient une part de 30%, et a commencé à travailler vers
la détermination de la commercialisation des trois domaines précédemment
découverts. En outre, à la lumière des découvertes récentes et des
concepts régionaux relatifs en jeu, CAMAC étudie les cibles
d’exploration possibles dans le bloc.

Kenya

La société continue sa progression au Kenya en 2014. L’étude de l’impact
environnemental et social a été lancée et achevée en mars 2014. Ainsi,
l’acquisition sismique bidimensionnelle a été réalisée sur les blocs L27
et L28 sur les terres kenyanes et sur les blocs L1B et L16 au large de
Kenya. La Société a ainsi réalisé des acquisitions sismiques
bidimensionnelles couvrant les deux blocs sur les terres kenyanes, et
deux blocs au large de Kenya. Ces quatre blocs couvrent un total de neuf
millions d’acres.

Une étude géologique et géophysique régionale sur les blocs L27 et L28
menée par Robertson Research est également en cours et devrait être
achevée à la mi-2015. La Société procède actuellement à un projet
d’acquisition sismique bidimensionnelle de la partie du bloc L-16 sur
les terres kenyanes, mais a essentiellement répondu aux obligations de
travail de la période d’exploration initiale requise par le contrat de
licence.

Gambia

En avril 2014, la société a terminé une étude géologie et géophysique
régionale des blocs A2 et A5 sur les terres gambiennes. La prochaine
étape de CAMAC est d’acquérir une étude sismique tridimensionnelle sur
les zones les plus prometteuses, et a signé un contrat avec Polarcus
pour l’acquisition sismique tridimensionnelle. CAMAC est engagée dans
des discussions actives avec le gouvernement de la Gambie pour prolonger
la période d’exploration des licences, qui, selon lui, sera couronnée de
succès, également en pourparlers avec un partenaire potentiel pour gérer
une partie de ses droits sous les licences.

Les résultats des opérations

Pour l’année 2014, CAMAC a déclaré une perte nette de 96 millions de
dollars ou 0,08 dollar par action de base et diluée. Les revenus ont
atteint 53,8 millions de dollars, ou 106,41 dollars le baril, la
production moyenne de 1300 barils de pétrole par jour, déduction faite
des redevances. Il n’y avait pas de production au quatrième trimestre de
l’année 2014 en raison de la fermeture des puits Oyo-5 et Oyo-6 en
préparation du lien des puits Oyo-7 et Oyo-8. Le montant et les
équivalents en espèces ont atteint 25,1 millions de dollars le 31
décembre, 2014.

Les réserves de fin d’année

Les réserves totales nettes prouvées de pétrole de la Société à partie
du 31 décembre, 2014 ont augmenté de 6% pour atteindre 9,1 millions de
barils (Mb), par rapport à 8,5 millions de barils à la fin de l’année
2013. Le PV-10 des réserves prouvées nettes a augmenté de 134% pour
atteindre 237,1 millions de dollars par rapport à 101,30 dollars à la
fin de l’année 2013.

Conférence téléphonique

La société CAMAC Energy tiendra une conférence téléphonique aujourd’hui le
jeudi 12 mars 2015, à 10 heures du matin selon l’horaire central des
États-Unis (11h selon l’horaire Est des États-Unis)
pour discuter
des résultats du quatrième trimestre et de l’année entière 2014, des
opérations actuelles et des perspectives envisagées par la société pour
l’année 2015. Le numéro à composer pour accéder à la conférence
téléphonique est 1 877-317-6789 pour les États-Unis, ou +1
412-317-6789 pour l?internationale
. Pour accéder à la webdiffusion
audio en direct, veuillez consulter la section Investisseurs du site
électronique de la Société sur www.camacenergy.com.

À propos de CAMAC Energy

CAMAC Energy est une société indépendante d’exploration et de production
de pétrole et de gaz centrée sur les ressources énergétiques en Afrique.
Son portefeuille d’actifs comprend neuf licences dans quatre pays
couvrant une superficie de 43000 kilomètres carrés, dont la production
actuelle et d’autres projets d’exploration au large du Nigeria, ainsi
que les licences d’exploration au large du Ghana, de Kenya, de la
Gambie, et sur les terres Kenyanes. Le siège de CAMAC Energy est situé à
Houston, au Texas. Pour de plus amples informations sur CAMAC Energy,
veuillez consulter le site électronique suivant: www.camacenergy.com.

Les estimations des ressources

Ce communiqué de presse fait référence aux ressources prospectives, y
compris les ressources récupérables et les ressources en place. La
Securities and Exchange Commission (« SEC ») permet aux sociétés
pétrolières et gazières, à travers leurs documents déposés auprès de la
SEC, de dévoiler seulement les «réserves», étant donné que ce terme est
défini en vertu des règles de la SEC. Les ressources prospectives sont
les quantités de pétrole estimées, à une date donnée, à être
potentiellement récupérables à partir d’accumulations non découvertes
par l’application de futurs projets de développement. Les ressources
prospectives ont à la fois une chance associée à la découverte et une
chance de développement. Les investisseurs ne devraient pas présumer
qu’il y aura une découverte associée aux ressources prospectives, ou que
toute découverte sera économiquement susceptible à être forée ou
transformée en réserves.

Déclarations prospectives

Ce communiqué de presse contient des « déclarations prospectives » au
sens de l’article 27A de la loi sur les valeurs mobilières de 1933 et
l’article 21E de la loi sur les bourses et les valeurs mobilières de
1934. Toutes les déclarations, outre les déclarations des faits
historiques, concernant les activités, les événements ou les
développements que la Société prévoient, croient ou anticipent qu’ils
aient ou puissent avoir lieu à l’avenir sont des déclarations
prospectives. Alors que la Société estime que les prévisions reflétées
dans ces déclarations prospectives sont raisonnables, elles impliquent
des hypothèses, des risques et des incertitudes, et peuvent se révéler
inexactes. Les résultats actuels de la Société pourraient différer
considérablement de ceux anticipés ou contenus dans ces déclarations
prospectives en raison de divers facteurs, y compris la capacité de la
Société à financer avec succès, forer et développer les prospects
identifiés dans ce communiqué, des risques et d’autres facteurs de
risque examinés dans les rapports périodiques de la Société déposés
auprès de la Commission fédérale américaine des opérations de Bourse
(Securities and Exchange Commission). Toutes les déclarations
prospectives sont expressément qualifiées dans leur intégralité par
cette déclaration de mise en garde. Vous ne devriez pas accorder une
confiance indue aux déclarations prospectives, qui ne sont valables qu’à
leurs dates respectives. La société décline toute obligation de mettre à
jour ces déclarations prospectives.

LA SOCIETE CAMAC ENERGY.
LES DÉCLARATIONS CONSOLIDÉES D’OPÉRATIONS
(en milliers de dollars, sauf données par action)

Années terminées le 31 décembre,

2014

(Non vérifiés)

2013 2012
Revenus:
Ventes de pétrole brut, déduction faite des redevances $ 53,844 $ 63,736 $ 74,667
Coûts et dépenses d’exploitation:
Coûts de production 94,808 70,427 41,555
Dépenses d’exploration 14,283 5,501 3,236
Dépréciation, réduction et amortissement 23,756 16,875 51,002
Dépenses générales et administratives 14,322 14,460 10,998
Total des coûts et charges d’exploitation 147,169 107,263 106,791
Perte d’exploitation (93,325 ) (43,527 ) (32,124 )
Autres revenus (dépenses):
Gain de transaction des devises (perte) 1,758 224 (22 )
Charges d’intérêts (4,383 ) (99 ) (117 )
Autres revenus nets (358 ) (87 ) (443 )
Total des autres revenus (dépenses) (2,983 ) 38 (582 )
Perte découlant des opérations poursuivies avant impôts sur les
revenus
(96,308 ) (43,489 ) (32,706 )
Charges d’impôts sur le revenu
Perte nette des opérations poursuivies (96,308 ) (43,489 ) (32,706 )
Opérations discontinues
Perte nette des opérations discontinues, net d’impôt (36 ) (991 )
Gain aux ventes, net 4,160
Revenus nets (perte nette) provenant des opérations discontinues (36 ) 3,169
Perte nette avant intérêts minoritaires (96,308 ) (43,525 ) (29,537 )
Intérêts minoritaires – opérations discontinues 8
Perte nette avant intérêts minoritaires provenant des opérations
continues
(96,308 ) (43,525 ) (29,529 )
Perte nette attribuée aux intérêts minoritaires 246
Perte nette attribuée à la société CAMAC Energy. $ (96,062 ) $ (43,525 ) $ (29,529 )
Revenu net (perte nette) par action ordinaire attribuée à la société
CAMAC Energy . – De base:
Opérations continues $ (0.08 ) $ (0.05 ) $ (0.05 )
Opérations discontinues $ $ (0.00 ) $ 0.01
Total $ (0.08 ) $ (0.05 ) $ (0.05 )
Revenu net (perte nette) par action ordinaire attribuée à la société
CAMAC Energy. – Diluée:
Opérations continues $ (0.08 ) $ (0.05 ) $ (0.05 )
Opérations discontinues $ $ (0.00 ) $ 0.01
Total $ (0.08 ) $ (0.05 ) $ (0.05 )
Nombre moyen pondéré d?actions ordinaires en circulation
De base 1,168,468 878,710 628,101
Dilué 1,168,468 878,710 628,101
LA SOCIETE CAMAC ENERGY.
BILANS CONSOLIDES
(En milliers)
A partir de 31 décembre,
2014
(non vérifiés) 2013
ACTIFS
Actifs courants:
Espèces et équivalents d’espèces $ 25,143 $ 163
Espèces limitées 1,496
Comptes débiteurs- partenaires 496
Comptes débiteurs- partie liée 624 1,650
Comptes débiteurs – autres 54 86
Stocks de pétrole brut 1,089 16,254
Charges payées d’avance et autres actifs courants 2,929 232
Total des actifs courants 31,831 18,385
Propriétés, installations et équipements:
Propriétés pétrolières et gazières (efforts réussis des méthodes de
comptabilité), nettes
595,269 435,035
Autres propriétés, installations et équipements, nets 1,060 752
Total des propriétés, installations et équipements, nets 596,329 435,787
Autres actifs non courants
Espèces limitées 8,909
Frais d’émission de la dette 1,307
Autres actifs non courants 67 52
Autres actifs, nets 10,283 52
Total des actifs $ 638,443 $

Print Friendly, PDF & Email

CAMAC Energy annonce les résultats du quatrième trimestre pour l’ensemble de l'année 2014

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
ante. Donec tristique dolor. Praesent risus