Regulatory News:

  • Chiffre d?affaires?:
  • Progression ? devises constantes?: +6,5?%
  • Dont progression organique?: +4,1?%
  • Croissance* ? 2 chiffres dans 11 pays
  • Dont?: Inde** (+28?%), Chine (+20?%), Br?sil (+18?%)
    et Turquie (+18?%)
  • Dynamisme confirm? de la microbiologie clinique?: +8,2?%*
  • Fortes ventes d?instruments?: +7,9?%*

bioM?rieux (Paris:BIM), acteur mondial du diagnostic in vitro,
communique aujourd’hui son rapport d?activit? du 4?me?trimestre
et de l?ensemble de l?ann?e 2011.

Le chiffre d?affaires de l?exercice?2011 s?est ?tabli ? 1?427?millions
d’euros contre 1?357?millions d’euros en 2010, soit une hausse de 5,2?%
en euros. Il refl?te une croissance, par rapport ? 2010, de 6,5?% ?
devises constantes, dont une progression de 4,1?%, ? devises constantes
et p?rim?tre d?activit? comparable (hors impact des acquisitions
r?cemment r?alis?es et de l?arr?t de l?activit? milieux de culture
cliniques de routine en Am?rique du Nord).

A la faveur d?un tr?s bon mois de d?cembre, l?activit? a affich?, sur le
dernier trimestre, une progression organique de 4,5?%, tir?e notamment
par de fortes ventes d?instruments dans les pays ?mergents.

Chiffre d?affaires

par zone g?ographique

En millions d’euros

? 2011 ? 2010 ? Variation

A donn?es publi?es

? Variation

A devises constantes et p?rim?tre d?activit? comparable

? T4

2011

? T4

2010

? Variation

A donn?es publi?es

? Variation

A devises constantes et p?rim?tre d?activit? comparable

Europe (1) 756 727 +3,9 % -0,4 % 215,0 196,7 +9,3 % +1,0 %
Am?rique du Nord 320 318 +0,6 % +5,4 % 89,5 84,3 +6,1 % +5,6 %
Asie Pacifique 225 201 +12,4 % +12,2 % 68,4 60,4 +13,3 % +12,2 %
Am?rique latine 126 111 +13,9 % +15,5 % 33,6 32,0 +5,1 % +9,3 %
TOTAL 1 427 1 357 +5,2 % +4,1 % 406,5 373,4 +8,9 % +4,5 %

(1) y compris le Moyen-Orient et l’Afrique

M. Jean-Luc B?lingard, Pr?sident Directeur G?n?ral, d?clare?:???Le
mois de d?cembre a ?t? tr?s dynamique. En 2011, la croissance organique
des ventes de bioM?rieux s?est ainsi ?tablie ? 4,1?%. Cette performance
illustre la capacit? de r?sistance de notre mod?le ?conomique dans un
environnement d?grad?, et confirme la pertinence de notre positionnement
strat?gique. Notre leadership en microbiologie clinique et industrielle,
notre offre ? forte valeur m?dicale dans les immunoessais, notre
pr?sence g?ographique ?quilibr?e et notre longue exp?rience dans les
pays ?mergents sont des ?l?ments d?terminants pour notre d?veloppement.

En 2012, nous escomptons la poursuite des tendances observ?es en 2011
et anticipons une croissance organique de nos ventes comprise entre 3 et
5?%. Au-del? des incertitudes ?conomiques actuelles, je suis convaincu
que nous disposons de fondamentaux solides et que nos projets de R&D
seront particuli?rement porteurs.
?

* A devises constantes et p?rim?tre d?activit? comparable

** Hors impact de l?arr?t d?un contrat de distribution de
produits non strat?giques

ACTIVITE

En 2011, la croissance des ventes s?est ?lev?e ? 4,1?%, ? devises
constantes et p?rim?tre d?activit? comparable. Elle a atteint 6,5?%,
apr?s prise en compte des acquisitions r?cemment r?alis?es

(AES Laboratoire pour 31?millions d?euros et ARGENE pour 5?millions
d?euros) et de l?arr?t de l?activit? milieux de culture cliniques de
routine en Am?rique du Nord (4?millions d?euros).

Evolution du chiffre d?affaires

En millions d’euros

? ? ?

En %

?
Chiffre d?affaires – 31 d?cembre 2010 1 357
Effets de change -18 -1,3 %
Croissance organique, ? devises constantes et p?rim?tre d?activit?
comparable
+56 +4,1 % +6,5 %
Arr?t de l?activit? milieux de culture cliniques de routine en
Am?rique du Nord
-4 -0,3 %
Acquisition des soci?t?s AES Laboratoire et ARGENE +36 +2,7 %
Chiffre d?affaires – 31 d?cembre 2011 1 427 +5,2 %

En 2011, la conjoncture du secteur de la sant? s?est d?grad?e et les
contrastes se sont encore renforc?s entre les r?gions.

  • En Europe du Sud (12?% du CA total), les gouvernements ont renforc?
    leur politique d?aust?rit? et la mise en place de mesures de
    restriction budg?taire a pes? sur les ventes. En outre, en France
    (13?% du CA total), la consolidation des laboratoires s?est acc?l?r?e
    sous l?impulsion de la r?forme de la biologie m?dicale qui est
    d?finitivement entr?e en vigueur au cours de l??t?.
  • En Am?rique du Nord, o? le Groupe r?alise 22?% de son chiffre
    d?affaires, le contexte ?conomique tendu a vraisemblablement frein? la
    consommation m?dicale, sans pour autant impacter les ventes
    d?instruments.
  • A l?inverse, les pays ?mergents ont continu? d?afficher des dynamiques
    de march? tr?s attractives, b?n?ficiant notamment d?une forte
    croissance d?mographique, de plans d?extension des couvertures maladie
    publiques et priv?es et de l?accroissement du pouvoir d?achat des
    classes moyennes. Les pays ?mergents sont prioritairement des march?s
    d??quipement. Ils ont repr?sent? 27?% de l?activit? du Groupe. Les
    ??Emerging 7*?? ont notamment affich? une progression
    organique de pr?s de 16?%, hors impact de l?arr?t d?un contrat de
    distribution de produits non strat?giques en Inde.
  • Dans le reste du monde, l?activit? est globalement mod?r?e. Elle est
    dynamis?e notamment par l?Allemagne, le Japon, et le Royaume-Uni.

Malgr? une base de comparaison ?lev?e (les ventes du 4?me?trimestre?2010
?taient en hausse de?6,8?% ? devises et p?rim?tre constants), et un
contexte difficile, la croissance organique a atteint 4,5?%

au 4?me?trimestre?2011. Cette performance s?explique par
le dynamisme du mois de d?cembre qui affiche une progression de pr?s de
11?%, marqu?e par de tr?s fortes ventes dans les pays ?mergents
notamment?:

  • sur la zone Turquie?/?Europe de l?Est?/?Moyen-Orient?/?Afrique, comme
    cela ?tait attendu,
  • en Chine, ? la faveur de la mise en place d?une nouvelle organisation
    du r?seau de distribution,
  • et en Inde, o? des commandes d?instruments en attente depuis plusieurs
    mois ont ?t? install?es.

En 2011, l??volution de l?activit? par zone
g?ographique
s?explique notamment par les ?l?ments suivants
(chiffres ? devises constantes et p?rim?tre d?activit? comparable)?:

  • En Europe – Moyen-Orient – Afrique (53?% du CA total), le
    chiffre d?affaires est en tr?s l?g?re d?croissance.
  • En Europe de l?Ouest (45?% du CA total), dans un environnement
    ?conomique d?grad?, les ventes ont ?t? stables. Elles sont rest?es
    contrast?es selon les pays?:
  • En Europe du Sud, les gouvernements sont astreints ? l?aust?rit?
    budg?taire et ont ?t? conduits ? mettre en place des politiques
    restreignant les d?penses de sant?. Les conditions de march? ont ?t?
    particuli?rement difficiles au Portugal (-14?%) et en Gr?ce (-13?%).
    En
    Espagne, la situation a ?t? tendue tout au long de l?ann?e. Enfin, en
    Italie, les ventes, qui avaient bien r?sist? au d?but de l?ann?e, ont
    recul? au cours du 4?me trimestre.
  • En France, l?activit? a affich? une d?croissance de 4?%, suite ?
    l?acc?l?ration de la consolidation des laboratoires. Ce mouvement de
    concentration s?est notamment traduit par le net recul des ventes de
    tests de routine VIDAS? et par une pression accrue sur les
    prix.
    A l?inverse, les ventes de tests VIDAS? ? forte
    valeur m?dicale ont ?t? dynamiques, et la microbiologie clinique a
    progress? de pr?s de 5?%, gr?ce ? d?importantes ventes d?instruments.
  • Les ventes ont ?t? soutenues en Allemagne, dans les pays nordiques et
    au Royaume-Uni. Dans ce dernier pays, la microbiologie clinique a
    b?n?fici? de la mise en place de contrats pluri-annuels ? Managed
    Service ? avec les h?pitaux et de la prise de nouveaux clients.
    En
    outre, les applications industrielles y ont ?t? dynamis?es par le gain
    de l?appel d?offres avec des banques de sang du ??National Health
    Service??.

* Emerging 7?: Br?sil, Chine, Inde, Indon?sie, Mexique,
Russie, Turquie

  • En Turquie, en Europe de l?Est, au Moyen-Orient et en Afrique,
    l?activit? a aussi ?t? contrast?e selon les pays.
  • Elle a ?t? p?nalis?e, en Afrique du Sud, par la fin du contrat avec le
    ? National Health Laboratory Services ? pour la fourniture des
    r?actifs VIH quantitatifs, et en Russie, par la r?organisation des
    op?rations.
  • A l?inverse, le d?veloppement des ventes a ?t? rapide en Turquie
    (+18?%). Au cours du 4?me?trimestre, sur la zone,
    l?activit? a ?t? ferme, gr?ce ? la finalisation de commandes en cours
    depuis plusieurs mois.
  • En Am?rique du Nord (22?% du CA total), la croissance du
    chiffre d?affaires s?est ?lev?e ? 5,4?%. Dans un contexte ?conomique
    incertain, les ventes d?instruments ont acc?l?r? au cours du 4?me?trimestre,
    ce qui devrait soutenir les ventes de r?actifs dans les prochains mois.

Sur l?ensemble de l?exercice, dans le domaine clinique, l?activit? a
b?n?fici? de la croissance de la gamme BacT/ALERT?, favoris?e
par d?importantes ventes d?instruments dans le cadre de la conversion
des instruments de premi?re g?n?ration et du gain de nouveaux clients.
Elle a ?galement ?t? tir?e par le d?veloppement de VIDAS?,
port? par le succ?s de VIDAS? B.R.A.H.M.S PCT qui b?n?ficie
d?un int?r?t grandissant des m?decins en raison de l?aide apport?e par
ce test dans l??valuation pronostique du sepsis. En outre, l?offre FMLA?
(automatisation compl?te du laboratoire de microbiologie) s?est
d?velopp?e, en particulier gr?ce au syst?me d?ensemencement automatis?
des bo?tes de Petri PREVI? Isola. Enfin, le fort int?r?t pour
la solution VITEK? MS actuellement r?serv?e ? une utilisation
dans des applications de recherche est encourageant. La demande
d?approbation de VITEK? MS pour une utilisation en routine
pour des tests de diagnostic clinique devrait ?tre d?pos?e aupr?s de la
FDA mi-2012.

Dans le domaine industriel, la progression du chiffre d?affaires annuel
a ?t? port?e par le d?veloppement des r?actifs dans le secteur
agro-alimentaire. Elle a ?t?, n?anmoins, p?nalis?e par l??rosion des
ventes des milieux de culture dans le secteur biopharmaceutique.

  • La zone Asie Pacifique (16?% du CA total) a augment? de 12?%.

L?activit? s?est fortement d?velopp?e en Chine. Alors que les appels
d?offres n?ont finalement pas ?t? attribu?s en?2011, le chiffre
d?affaires y affiche une progression de 20?%, gr?ce notamment ? la
r?organisation de la distribution dans la r?gion Est (Shanghai) et ?
l?expansion de l?activit? sur d?autres territoires (autour de P?kin et
au Sud de la Chine). En outre, les ventes en microbiologie ont ?t?
favoris?es par les recommandations du Minist?re de la sant? chinois en
vue d?une meilleure prescription des antibiotiques. Dans ce pays,
bioM?rieux dispose d?atouts majeurs : sa pr?sence de longue date, son
offre de produits dans les maladies infectieuses, son syst?me
d?immunoessais VIDAS? ainsi que des ?quipes compl?tes et
pluridisciplinaires (R&D, production, et ventes & marketing).

Les ventes ont ?galement enregistr? des taux de croissance ?lev?s en
Inde (+28?%, hors impact de l?arr?t d?un contrat de distribution de
produits non strat?giques) et en Cor?e (+15?%). Au Japon, l?activit? a
progress? de 11?% du fait du succ?s des gammes de microbiologie
clinique, en particulier de VITEK? et de BacT/ALERT?
ainsi que du test VIDAS? B.R.A.H.M.S PCT.

Par technologie, la croissance a ?t? tir?e par la microbiologie clinique
? la faveur de ventes soutenues d?instruments et par la gamme
d?immunoessais VIDAS? gr?ce au dynamisme des r?actifs suite
aux fortes ventes d?instruments de 2010.

  • En Am?rique latine (9?% du CA total), l’activit? est en hausse
    de pr?s de 16?%, favoris?e par le d?veloppement ?conomique de la zone.
    Sur le trimestre, elle a augment? de plus de 9?%, alors m?me que le 4?me?trimestre?2010
    avait affich? une progression sup?rieure ? 20?%. Au Br?sil, premier
    march? de la r?gion, les ventes ont enregistr?, en 2011, un essor
    rapide (+18?%), gr?ce notamment au succ?s de la microbiologie clinique
    et de VIDAS?.

Les ventes d?instruments ont soutenu la croissance. Dans le domaine
clinique, les gammes de microbiologie et d?immunoessais VIDAS? ont
enregistr? une belle progression. Dans les applications industrielles,
les ventes ont ?t? dynamiques sur l?ensemble des pays, ? l?exception du
Mexique.

En 2011, l??volution de l?activit? par technologie,
? devises constantes et p?rim?tre d?activit? comparable, est la
suivante?:

Chiffre d?affaires

par technologie

En millions d’euros

? 2011 ? 2010 ? Variation

A donn?es publi?es

? Variation

A devises constantes et p?rim?tre d?activit? comparable

Applications Cliniques 1 177 1 142 +3,1 % +4,0 %
Microbiologie 737 694 +6,2 % +8,2 %
Immunoessais 355 361 -1,7 % -0,6%
Biologie Mol?culaire 69 70 -1,1 % -9,0 %
Autres gammes 16 17 -5,9 % -12,5 %
Applications Industrielles 250 215 +16,3 % +4,5 %
TOTAL 1 427 1 357 +5,2 % +4,1 %
  • Dans le domaine clinique, le chiffre d?affaires a augment? de
    4?%.
  • La microbiologie, qui repr?sente 52?% du chiffre d?affaires du Groupe
    et en est le c?ur de m?tier, est en progression de 8,2?%. Les piliers
    de l?offre de bioM?rieux?- VITEK? et BacT/ALERT?
    – ont enregistr? de bonnes performances et les solutions plus r?centes
    – FMLA?, pour l?automatisation compl?te du laboratoire de
    microbiologie et VITEK? MS, syst?me marqu? CE au cours du 1er?trimestre
    qui allie spectrom?trie de masse pour l?identification bact?rienne et
    VITEK??2 pour l?antibiogramme – ont confirm? leur
    succ?s. C?est dans ce contexte particuli?rement porteur que la Soci?t?
    pr?pare les lancements de son nouvel automate d?h?moculture et de son
    incubateur int?grant des technologies d?imagerie, pr?vus pour 2013.
  • Les ventes dans les immunoessais sont stables, mais tr?s contrast?es
    par ligne de produits?:
  • La gamme VIDAS?, dont les 20 ans ont ?t? c?l?br?s au cours
    du 4?me trimestre, a enregistr? une progression
    satisfaisante proche de 4?%, qui refl?te les progr?s accomplis dans
    son repositionnement strat?gique. Alors que le march? se trouve dans
    une phase de consolidation dans les pays d?velopp?s et que les ventes
    de tests de routine s?y sont inscrites en nette d?croissance, la
    demande a ?t? vigoureuse pour certains param?tres ? forte valeur
    m?dicale, en particulier B.R.A.H.M.S PCT et EBV, et dans les pays
    ?mergents. Ainsi, en Inde, la croissance de VIDAS? a
    atteint 30?% alors m?me que VIDAS? y occupe une
    position de leader. Enfin, la nouvelle g?n?ration du syst?me VIDAS?,
    proposant notamment davantage d?automatisation et un syst?me
    informatique plus performant, sera lanc?e fin 2012.
  • Dans un environnement tr?s concurrentiel, les ventes de microplaques
    ont connu une ?rosion sur l?ensemble des r?gions.
  • Les ventes de tests rapides ont ?t? impact?es par la refonte de
    l?offre de bioM?rieux, qui se traduit notamment par le d?marrage de
    l?offre bioNexia?, fabriqu?e en Chine et dont 5?tests ont
    ?t? marqu?s?CE au cours de l?exercice?2011, l?arr?t du contrat de
    distribution de la gamme QuickVue? avec Quidel et la
    cession de Dima Diagnostika.
  • La biologie mol?culaire a enregistr? une baisse de 9?%, p?nalis?e, ?
    hauteur de 10?millions d?euros, par la fin du contrat de fourniture de
    tests VIH quantitatifs en Afrique du Sud. Dans ce domaine, bioM?rieux
    commercialise notamment son syst?me easyMAG? pour
    l?extraction automatis?e des acides nucl?iques, dont la croissance
    organique s?est ?tablie ? 10?% en 2011, hors impact de la perte du
    contrat sud-africain. En outre, la soci?t? ARGENE, sp?cialis?e dans le
    diagnostic mol?culaire pour les patients immunod?prim?s, a ?t? acquise
    courant juillet et le Groupe travaille activement ? son int?gration.
    Enfin, bioM?rieux pr?pare le lancement du syst?me totalement
    automatis? en d?veloppement avec Biocartis, pr?vu pour 2013.
  • Les applications industrielles ont enregistr? une progression
    de 4,5?%. La croissance a ?t? ferme dans les ??Emerging?7?? (+9,2?%),
    et dans certains pays d?Europe, en particulier en Italie, en Allemagne
    et au Royaume-Uni. Dynamiques dans le domaine agroalimentaire, les
    ventes de r?actifs ont ?t? plus difficiles dans le secteur
    biopharmaceutique. Apr?s consolidation de la soci?t? AES Laboratoire,
    acquise en juillet de cette ann?e, et permettant au Groupe de
    renforcer significativement son leadership, les applications
    industrielles repr?sentent 18?% de l?activit? du Groupe.
  • Les ventes de r?actifs et de services ont repr?sent?
    87,4?% du chiffre d?affaires. Elles ont augment? de 4,3?%, ? devises
    constantes et hors impact de la fin du contrat sud-africain. Les prix
    des r?actifs se sont inscrits en l?g?re d?croissance du fait notamment
    de la pression accrue des pouvoirs publics sur les acteurs du syst?me
    de sant? dans les pays d?velopp?s et de la consolidation des
    laboratoires.
  • Les ventes d?instruments ont affich? une progression de pr?s de
    8?%, gr?ce notamment ? la demande vigoureuse des pays ?mergents. Elles
    ont repr?sent? 12,6?% du chiffre d?affaires.

AUTRES ?L?MENTS FINANCIERS DU 4EME?TRIMESTRE

  • Compte de r?sultat

Le niveau des ventes devrait permettre d?atteindre l?objectif de
r?sultat op?rationnel courant et la marge op?rationnelle courante
de 2011 pourrait avoisiner 18?% du chiffre d?affaires.

  • El?ments bilanciels
  • Au 31?d?cembre?2011, la base install?e est de 64?800
    instruments environ, en augmentation de 4?900 nouveaux instruments sur
    l?exercice.
  • Avec un endettement net d?environ 130?millions d?euros ? fin
    d?cembre?2011, l?exercice d?gage un important cash-flow libre ayant
    permis de contribuer au financement des acquisitions de l?exercice
    (230?millions d?euros environ) et au paiement du dividende
    (39?millions d?euros).
  • Les bons du Tr?sor remis en paiement des arri?r?s des ?tablissements
    publics
    grecs et venant ? ?ch?ance en d?cembre?2011 ont ?t?
    r?guli?rement pay?s. Cependant, la baisse de la valeur de march? des
    cr?ances publiques devrait entra?ner une hausse de 6?millions d?euros
    de la provision d?j? constitu?e, sur la base des informations
    actuellement disponibles. Les encours de cr?ances restent ?lev?s au
    Portugal, en Espagne et en Italie. La Soci?t? a durci ses proc?dures
    avec les clients publics en recourant au pr?paiement de certaines
    commandes, ? la reprise d?instruments et ? des actions en justice.
  • Ressources humaines

Au 31 d?cembre 2011, l’effectif global du Groupe s’?l?ve ? 7?014
collaborateurs (salari?s en ?quivalent temps plein). Ce chiffre, calcul?
apr?s l?arr?t de la production du site de Portland (Oregon, Etats-Unis)
qui s?est traduit par le d?part de 67?employ?s, inclut 451
collaborateurs des soci?t?s AES Laboratoire et ARGENE et refl?te le
renforcement des ?quipes de production et de ventes & marketing.
L’effectif s’?levait ? 6?306 collaborateurs au 31?d?cembre?2010.

PRINCIPAUX EVENEMENTS DU 4EME?TRIMESTRE

  • Offre commerciale

En 2011, bioM?rieux a lanc? 25 nouveaux produits.

Au cours du trimestre, la Soci?t? a notamment compl?t? son panel VIDAS?
Thyro?de
en commercialisant 2 nouveaux param?tres, VIDAS?
Anti-TPO et Anti-Tg. En d?cembre?2011, le nouveau flacon
d?h?moculture
a ?t? marqu? CE, conform?ment au calendrier
pr?visionnel. Il am?liore la neutralisation des antibiotiques et permet
une meilleure croissance bact?rienne. De plus, la nouvelle version du
test d?antibiogramme Piperacillin/Tazobactam (TZP) sur VITEK??2
a ?t? commercialis?e en dehors des Etats-Unis. Un dossier d?approbation
a ?t? d?pos? aupr?s de la FDA am?ricaine fin octobre?2011.

En outre, fin 2011, plus de 1?100 instruments install?s chez des clients
sont d?sormais connect?s via VILINKTM, une
solution informatique permettant aux utilisateurs de VITEK??2
de b?n?ficier d?interventions ? distance pour la r?solution d?incidents
et d?op?rations de maintenance, gr?ce ? une connexion rapide et
s?curis?e.

Par ailleurs, une ?tude clinique men?e par le Sarah Canon Research
Institute a d?montr? l’utilit? de CancerTYPE?ID?,
un test mol?culaire d?velopp? par bioTheranostic pour la qualification
des cancers m?tastatiques d’origine inconnue ou incertaine. Cette ?tude
montre que ce test permet aux m?decins d?am?liorer l??tat de sant? des
patients au profil mol?culaire de cancer colorectal et d?allonger leur
survie. C’est la premi?re fois que la r?ponse th?rapeutique et le
b?n?fice patient sont d?montr?s ? partir du profilage mol?culaire d?une
tumeur.

Enfin, le 5?janvier?2012, le Groupe a c?d? ? Biosynex 100?% de la
soci?t? allemande Dima Diagnostika, qui distribue des tests de
diagnostic rapide principalement pour le d?pistage des drogues, un
domaine d?activit? non strat?gique pour bioM?rieux. Acquise lors de
l?achat de la soci?t? Meikang Biotech en janvier 2010, Dima a r?alis? un
chiffre d?affaires de 6,5?millions d?euros en 2011 pour un effectif de
19 personnes.

  • Int?gration des soci?t?s AES Laboratoire et ARGENE

L?int?gration des soci?t?s AES Laboratoire et ARGENE a progress? en
accord avec le calendrier fix?.

En particulier, plusieurs filiales de bioM?rieux commercialisent
d?sormais directement 3 instruments d?AES Laboratoire pour la
pr?paration des ?chantillons (Smasher, easyMix et Dilumat? S)
ainsi que le logiciel de surveillance et de tra?abilit? eviSENSE?.
En outre, les ?quipes commerciales de la France, de l?Allemagne, de
l?Espagne, de l?Italie et des Etats-Unis ont ?t? coordonn?es ? compter
du 1er?janvier?2012 pour promouvoir ensemble les gammes
de bioM?rieux et d?AES Laboratoire.

Par ailleurs, au cours du trimestre, la fusion des soci?t?s d?ARGENE en
Suisse, en Italie et aux Etats-Unis avec les filiales de bioM?rieux dans
chacun de ces pays a ?t? pr?par?e. Enfin, la distribution de l?ensemble
des produits d?ARGENE par plus de 10 filiales europ?ennes de bioM?rieux
est effective depuis le 1er?janvier?2012.

  • Recherche et D?veloppement
  • Collaboration avec le centre su?dois de recherche Uppsala Clinical
    Research Center
    (UCR)

En d?cembre 2011, bioM?rieux a sign? un accord strat?gique avec le
Centre de Recherche Clinique su?dois d?Uppsala (UCR) pour le
d?veloppement de nouveaux biomarqueurs dans le domaine des maladies
cardiovasculaires. Ce partenariat avec cet institut acad?mique de
r?f?rence permettra ? bioM?rieux de renforcer son portefeuille de tests
innovants, destin?s au laboratoire mais ?galement au ??point-of-care??,
pour le b?n?fice des patients atteints de pathologies cardiaques.

  • Laboratoire commun de recherche avec les Hospices civils de Lyon

Fin octobre?2011, le laboratoire commun de recherche (LCR) Hospices
civils de Lyon?/?bioM?rieux Cancer a ?t? inaugur?. D?di? au cancer de la
prostate, il a ?t? cr?? en d?cembre?2008 et est op?rationnel depuis
septembre?2010. Install? au centre hospitalier Lyon-Sud (CHLS), il
rassemble aujourd’hui les ?chantillons biologiques (sang, urine,
biopsies prostatiques) de 650 patients volontaires suivis au sein du
service d’urologie du CHLS. L?objectif des recherches est la mise au
point de nouveaux biomarqueurs pour am?liorer le diagnostic, mettre en
place la strat?gie th?rapeutique la mieux adapt?e (radioth?rapie,
chimioth?rapie, th?rapies cibl?es) et suivre son efficacit?.

  • Optimisation des sites de production
  • Fermeture du site de Portland (Oregon – Etats-Unis)

Conform?ment au calendrier pr?visionnel, la production des milieux de
culture cliniques de routine a ?t? arr?t?e aux Etats-Unis tandis que la
fabrication des autres produits a ?t? transf?r?e sur d?autres entit?s du
Groupe. L??tablissement de Portland (Oregon, Etats-Unis) n?emploie plus
qu?une ?quipe de 5?personnes d?di?e aux contr?les des derni?res
fabrications et au nettoyage de ce site qui sera ferm? en juin?2012.

  • Extension de la production des flacons BacT/ALERT?

En d?cembre?2011, la Soci?t? a finalis? l?installation de sa 2?me?ligne
de production de flacons d?h?moculture sur son site de Durham en
Caroline du Nord (Etats-Unis). Cet investissement majeur de 27?millions
de dollars lui permettra, ? terme, de doubler sa capacit? de production
de flacons BacT/ALERT?.

  • Nouvelle unit? de production de milieux de culture

Depuis d?cembre?2011, une nouvelle unit? de production de milieux de
culture destin?s aux applications industrielles est op?rationnelle ?
Craponne (France). Cet investissement de 6?millions d?euros est destin?
? r?pondre ? la demande croissante, notamment en milieux Count-TactTM,
pour le contr?le de l?environnement, et en bo?tes de Petri LockSure?,
dont le syst?me de fermeture est s?curis?.

OBJECTIF

En 2012, bioM?rieux escompte la poursuite des tendances observ?es en
2011 et pr?voit de r?aliser une croissance de son chiffre d?affaires comprise
entre 3 et 5?%, ? devises constantes et p?rim?tre d?activit?
comparable. Cet objectif exclut jusqu?en juillet?2012 l?impact des
acquisitions d?AES Laboratoire et d?ARGENE, qui pourrait apporter
environ 3?% de croissance suppl?mentaire et s?entend hors impact de la
cession de Dima.

CALENDRIER FINANCIER

R?sultats financiers 2011?: 13 mars 2012 – Apr?s bourse

Ventes du 1er trimestre 2012?: 24 avril 2012 – Apr?s bourse

Les anticipations et objectifs ci-dessus reposent, en tout ou partie,
sur des appr?ciations ou des d?cisions qui pourraient ?voluer ou ?tre
modifi?es en raison, en particulier, des incertitudes et des risques
li?s ? l’environnement ?conomique, financier, r?glementaire et
concurrentiel, notamment ceux expos?s dans le Document de R?f?rence
2010. La Soci?t? ne prend donc aucun engagement ni ne donne aucune
garantie sur la r?alisation des objectifs ci-dessus. Elle ne s?engage
pas ? publier ou communiquer d??ventuels rectificatifs ou mises ? jour
de ces ?l?ments, sous r?serve des obligations d?information permanente
pesant sur les soci?t?s dont les actions sont admises aux n?gociations
sur un march? financier.

A PROPOS DE BIOM?RIEUX

L?innovation pour un diagnostic au service de la sant? publique

Acteur mondial dans le domaine du diagnostic in vitro depuis plus
de 45 ans, bioM?rieux est pr?sente dans plus de 150 pays au travers de
39 filiales et d’un large r?seau de distributeurs. En 2011, le chiffre
d’affaires de bioM?rieux s?est ?lev? ? 1,427 milliard d’euros, dont 87?%
ont ?t? r?alis?s ? l?international.

bioM?rieux offre des solutions de diagnostic (r?actifs, instruments et
logiciels) qui d?terminent l?origine d?une maladie ou d?une
contamination pour am?liorer la sant? des patients et assurer la
s?curit? des consommateurs. Ses produits sont utilis?s dans le
diagnostic des maladies infectieuses et apportent des r?sultats ? haute
valeur m?dicale pour le d?pistage et le suivi des cancers et les
urgences cardiovasculaires. Ils sont ?galement utilis?s pour la
d?tection de micro-organismes dans les produits agroalimentaires,
pharmaceutiques et cosm?tiques.

bioM?rieux est une soci?t? cot?e sur NYSE Euronext Paris. (Code?: BIM?-
Code ISIN?: FR0010096479).

Site Internet?: www.biomerieux.com.

ANNEXE?:?CHIFFRES D?AFFAIRES TRIMESTRIELS

Chiffre d?affaires par zone g?ographique
En millions
d’euros

?

? 1er trimestre ? 2?me trimestre ? 3?me trimestre ? 4?me trimestre ? Cumul au 31 d?cembre
? 2011 ? 2010 2011 ? 2010 2011 ? 2010 2011 ? 2010 2011 ? 2010
Europe (1) 176,9 173,3 181,9 183,7 181,7 173,7 215,0 196,7 755,5 727,4
Am?rique du Nord 76,0 69,7 79,1 85,0 75,8 79,4 89,5 84,3 320,4 318,4
Asie Pacifique 46,6 40,8 52,7 47,5 57,6 51,8 68,4 60,4 225,3 200,5
Am?rique latine 28,1 22,8 32,1 27,8 32,2 28,1 33,6 32,0 126,0 110,7
TOTAL 327,6 306,6 345,8 344,0 347,3 333,0 406,5 373,4 1 427,2 1 357,0

Print Friendly, PDF & Email

bioMérieux – Rapport d’activité 2011

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
libero. ut vulputate, adipiscing velit, id
Variation du chiffre d?affaires par zone g?ographique
En
%

?

? 1er trimestre ? 2?me trimestre ? 3?me trimestre ? 4?me trimestre ? Cumul au 31 d?cembre
? En euros ? D&PC(2) En euros ? D&PC(2) En euros ? D&PC(2) En euros ? D&PC(2) En euros ? D&PC(2)
Europe (1) +2,0 -0,5