Regulatory News:

Le Conseil d?administration d?Arkema (Paris:AKE), réuni le 13 novembre
2014, a examiné les comptes consolidés du Groupe pour le 3ème
trimestre 2014. A l?issue de cette réunion, Thierry Le Hénaff,
Président-directeur général d?Arkema, a déclaré :

« Au troisième trimestre, le Groupe réalise une performance solide
avec une marge d?EBITDA proche de 14%, démontrant une bonne résistance
dans des conditions de marché relativement hétérogènes. Les pôles
Matériaux Haute Performance et Spécialités Industrielles, avec des
marges d?EBITDA de 16%, bénéficient de bons volumes aux Etats-Unis. Le
pôle Coating Solutions est pénalisé par une baisse des marges acryliques
proches aujourd?hui d?un bas de cycle.

Avec l?annonce du projet d?acquisition2 de
Bostik, la finalisation de la construction de la plateforme de
Thiochimie en Malaisie, l?acquisition d?une ligne de 160 000 tonnes
d?acide acrylique de Jurong, Arkema termine une phase d?investissements
majeurs. 2015 et les années suivantes bénéficieront de ces projets. Le
Groupe rentre ainsi dans une nouvelle phase de croissance rentable avec
une génération solide et régulière de trésorerie. »

1 Hors impact de l?arrêt de l?activité de Chauny
2
Projet soumis au processus légal d?information ? consultation des
instances représentatives du personnel d?Arkema, de Bostik et de Total
et à l?approbation des autorités de la concurrence des pays concernés

CHIFFRES-CLÉS DU 3ÈME TRIMESTRE 2014

(En millions d’euros) 3ème trim. 2013 3ème trim. 2014 Variation
Chiffre d’affaires 1 495 1 478 -1,1%
EBITDA 233 203 -12,9%
Marge d?EBITDA 15,6% 13,7%
Matériaux Haute Performance

Spécialités Industrielles

Coating Solutions

18,8%

16,1%

13,8%

16,4%

16,0%

11,5%

Résultat d’exploitation courant 154 116 -24,7%
Eléments non récurrents (37) (43) n.a.
Résultat net courant 101 63 -37,6%
Résultat net ? Part du groupe 65 20 -69,2%
Résultat net courant par action (en ?) 1,61 0,99 -38,5%

ACTIVITÉ SUR LE TROISIEME TRIMESTRE 2014

Le chiffre d’affaires s’établit à 1 478 millions d’euros
contre 1 495 millions d’euros au 3ème trimestre 2013, stable
à taux de change et périmètre constants. Dans un environnement de
croissance mondiale modérée, les volumes progressent de 1,6% (+3,0% hors
impact de l?arrêt de l?activité de Chauny en France effective au 1er trimestre
2014) soutenus principalement par les Spécialités Industrielles et de
solides volumes dans les Matériaux Haute Performance. Le Groupe continue
ainsi de bénéficier de sa forte position aux Etats-Unis (36% du chiffre
d?affaires global du Groupe). L’effet prix de -1,7% correspond
essentiellement à la baisse des prix dans les Coating Solutions. L?effet
périmètre de -1,1% reflète la déconsolidation des sociétés de résines de
revêtements en Afrique du Sud cédées en août et le changement de méthode
de consolidation de certaines joint-ventures. L?effet de change est
négligeable.

A 203 millions d’euros contre 233 millions d’euros au 3ème
trimestre 2013, la baisse de l?EBITDA reflète principalement des
conditions de marché proches de bas de cycle dans les monomères
acryliques et la base de comparaison élevée en 2013 dans le polyamide
12. Comme annoncé, la performance des gaz fluorés est maintenant stable
par rapport à celle de l?an dernier. Les autres lignes de produits
réalisent globalement une bonne performance.

La marge d?EBITDA résiste bien dans un environnement économique
difficile et s?établit à 13,7%, stable par rapport au 2ème
trimestre 2014 malgré la saisonnalité traditionnelle de juillet et août
et la baisse des marges acryliques.

Le résultat d’exploitation courant s?établit à 116 millions
d?euros
contre 154 millions d?euros au 3ème trimestre
2013. Il reflète l?évolution de l?EBITDA et la hausse des amortissements
du fait principalement du démarrage de nouvelles unités de production.

Les éléments non récurrents s?élèvent à -43 millions d?euros
et intègrent principalement des charges de restructuration, dont celles
comptabilisées dans le cadre du projet d?arrêt des productions de gaz
fluorés sur le site de Zaramillo en Espagne3 et des frais
liés à des opérations d?acquisitions et cessions. Au 3ème
trimestre 2013, les éléments non-récurrents correspondaient
principalement aux charges de restructurations et dépréciations
enregistrées suite à l?annonce du projet d?arrêt des activités sur le
site de Chauny en France effectif début 2014.

3 Projet soumis au processus légal d’information et
consultation des instances représentatives du personnel d’Arkema en
Espagne.

Le résultat financier s?établit à -15 millions d?euros
contre -13 millions d?euros au 3ème trimestre 2013.

La charge d?impôt s?élève à 37 millions d?euros soit 31,9%
du résultat d?exploitation courant. Elle reflète la part des résultats
du Groupe réalisés aux Etats-Unis.

Le résultat net part du Groupe s?élève à 20 millions d?euros
contre 65 millions d?euros au 3ème trimestre 2013.

ACTIVITÉ DES PÔLES AU TROISIEME TRIMESTRE 2014

MATÉRIAUX HAUTE PERFORMANCE

Malgré la saisonnalité traditionnelle des mois d?été, les résultats du
pôle Matériaux Haute Performance s?améliorent sensiblement par
rapport au 2ème trimestre 2014 qui avait été marqué par
plusieurs éléments spécifiques et temporairement défavorables avec
notamment le grand arrêt de maintenance de Mont en France. Ils
confirment la stabilisation des conditions de marché dans le polyamide
12 par rapport au trimestre précédent. La performance reste, cependant,
en retrait par rapport à la base de comparaison élevée du 3ème
trimestre 2013. Les polymères fluorés réalisent une bonne performance
soutenue par leur politique d?innovation. Les Peroxydes Organiques
bénéficient d?une bonne progression de leurs volumes. En revanche, le
mix produits est ponctuellement moins favorable dans l?activité
Filtration et Adsorption.

Le chiffre d?affaires s?élève à 457 millions d?euros, en
hausse de 1,5% par rapport à l?année précédente à taux de change et
périmètre constants. Les volumes progressent de +2,5% soutenus par la
croissance des activités aux Etats-Unis. L?effet prix de -1,0% reflète
essentiellement des prix moins élevés que l?an dernier dans le
polyamide 12. L?effet de conversion est limité, à -0,2%.

L?EBITDA s?établit à 75 millions d?euros contre 85
millions d?euros au 3ème trimestre 2013 (67 millions au 2ème
trimestre 2014). La marge d’EBITDA se situe à un bon niveau à 16,4%
compte tenu des conditions de marché plus difficiles.

SPÉCIALITÉS INDUSTRIELLES

Pour la première fois depuis le 1er trimestre 2013, l?EBITDA
du pôle Spécialités Industrielles progresse par rapport à l?an
dernier. Cette légère amélioration reflète, comme attendu, la
stabilisation des conditions de marché dans les gaz fluorés, qui sont
comparables à celles de l?an dernier, et la belle performance de la
Thiochimie. Les conditions de marché sont positives dans le PMMA en
Amérique du Nord et en Europe et la situation reste contrastée dans les
Oxygénés notamment en Europe.

A taux de change et périmètre constants, le chiffre d?affaires
progresse de 4,0%, à 476 millions d?euros, par rapport au 3ème
trimestre 2013. Les volumes sont en hausse de +4,5% soutenus par les gaz
fluorés et la Thiochimie. L?effet prix est globalement limité, à -0,5%,
la hausse des prix dans le PMMA ayant compensé la baisse dans les gaz
fluorés. L?effet périmètre de -0,9% correspond à un changement de
méthode de consolidation de certaines joint-ventures.

L?EBITDA progresse de 2,7%, à 76 millions d?euros, par
rapport au 3ème trimestre 2013 (74 millions d?euros). La marge
d?EBITDA
s?élève à 16%, stable par rapport à l?an dernier et en
hausse par rapport aux deux premiers trimestres de l?année malgré la
saisonnalité des mois d?été.

COATING SOLUTIONS

La performance du pôle Coating Solutions reflète, comme attendu,
la baisse des marges unitaires dans les monomères acryliques suite aux
démarrages de nouvelles capacités en Chine. Les conditions de marché
dans cette activité sont désormais proches de celles d?un bas de cycle
et devraient perdurer sur la fin de l?année. La performance des autres
lignes de produits est globalement stable.

Le chiffre d?affaires s?établit à 540 millions d?euros contre
574 millions d?euros au 3ème trimestre 2013, en baisse de
3,9% à taux de change et périmètre constants. L?effet volumes est limité
à -0,7%. Hors impact de l?arrêt de l?activité de Chauny en France,
effective dans le courant du 1er trimestre 2014, il est
positif à +2,9%. Les volumes progressent en Asie dans les Acryliques
pour préparer l?intégration des actifs acryliques de Jurong. La demande
est modérée dans les peintures en Europe. Les prix des monomères
acryliques ont baissé au 3ème trimestre avec un effet prix de
-3,2%. L?effet périmètre de -2,2% résulte de la sortie du périmètre de
consolidation des sociétés de résines de revêtements en Afrique du Sud,
dont la cession a été finalisée en août. L?effet de conversion est très
limité à +0,2%.

L?EBITDA s?élève à 62 millions d?euros (79 millions
d?euros au 3ème trimestre 2013) et la marge d?EBITDA à 11,5%.

FLUX DE TRESORERIE ET ENDETTEMENT NET AU 30 SEPTEMBRE 2014

Sur le 3ème trimestre 2014, Arkema a généré un flux de
trésorerie libre
4 de +61 millions d?euros. Ce flux
intègre une variation du besoin en fonds de roulement de +56 millions
d?euros, des éléments non-récurrents correspondant principalement à des
charges de restructuration pour -19 millions d?euros et des
investissements de 107 millions d?euros. Le ratio besoin en fonds de
roulement sur chiffre d?affaires5 s?établit à 18,0%. Les
investissements incluent 23 millions d?euros d?investissements
exceptionnels correspondant principalement à la construction de la
plateforme de Thiochimie en Malaisie. Sur l?ensemble de l?année 2014,
les investissements devraient atteindre environ 470 millions d?euros.

La dette nette s?élève à 1 054 millions d?euros au 30
septembre 2014 contre 923 millions d?euros au 31 décembre 2013, soit un
ratio d?endettement net sur fonds propres de 42%, inférieur à celui du
30 septembre 2013 (44%). Elle inclut le paiement en mai du dividende de
1,85? par action pour un montant total de 117 millions d?euros. Elle
intègre également l?augmentation de capital réservée aux salariés pour
un montant total de 32 millions d?euros. En revanche, elle ne prend pas
en compte l?impact de la première étape de l?acquisition d?actifs
acryliques en Chine finalisée le 20 octobre 2014 avec le paiement d?un
montant de 240 millions de dollars US auquel s?ajoutera l?impact de la
constitution du besoin en fonds de roulement nécessaire à l?activité.

FAITS MARQUANTS DU TROISIEME TRIMESTRE 2014

Projet d?acquisition de Bostik6

Le 19 septembre 2014, Arkema a annoncé un projet d?acquisition de
Bostik, n°3 mondial des adhésifs. Ce projet est une étape majeure dans
la transformation d?Arkema en un leader mondial de la chimie de
spécialités et des matériaux avancés. Avec cette acquisition dans le
secteur des adhésifs, peu cyclique et peu capitalistique, Arkema
renforcera la qualité de son profil d?activités et sa résistance aux
évolutions de l?environnement économique et poursuivra le développement
de son pôle Matériaux Haute Performance qui représenterait, avec
l?acquisition de Bostik, 42% du chiffre d?affaires total7.

Avec un chiffre d?affaires de 1,53 milliard d?euros8 et 4 900
collaborateurs, Bostik occupe des positions de leader sur la majorité de
ses marchés, dispose de marques et technologies mondialement reconnues
et de partenariats étroits avec ses clients et est particulièrement bien
positionné pour bénéficier de la dynamique du marché des adhésifs qui
croît chaque année à un rythme supérieur à celui du PIB mondial.

La dynamique actuelle de développement de Bostik et les synergies
identifiées entre les deux groupes contribueront à l?amélioration de la
marge d?EBITDA de Bostik avec l?objectif à terme d?atteindre la moyenne
du secteur des adhésifs située entre 14 et 15%. A moyen terme, Arkema a
pour objectif d?augmenter l?EBITDA de Bostik de 30 % au cours des trois
prochaines années. Cet objectif repose sur l?accélération de la
stratégie mise en ?uvre récemment chez Bostik et la mise en ?uvre de
synergies de coût.

4 Flux de trésorerie provenant des opérations et des
investissements hors impact de la gestion du portefeuille.
5
Besoin en fonds de roulement au 30 septembre divisé par 4 fois le
chiffre d?affaires du 3ème trimestre
6 Projet
soumis au processus légal d?information ? consultation des instances
représentatives du personnel d?Arkema, Bostik et Total et à
l?approbation des autorités de la concurrence des pays concernés.
7
Sur la base d?un chiffre d?affaires 2013 pro forma incluant la
contribution de Bostik et des actifs acryliques acquis ou susceptible
d?être acquis en Chine (projet d?acquisition en deux étapes d?une
capacité de production totale de 320 000 tonnes par an).
8
Données estimées pour 2014 issues de l?information mise à disposition
d?Arkema par le groupe Total dans le cadre du processus d?acquisition.

Ce projet s?accompagnera d?un renforcement du programme de cessions
d?activités non-stratégiques pour environ 500 millions d?euros de
chiffre d?affaires supplémentaires.

Cette offre est réalisée sur la base d?une valeur d?entreprise de 1,74
milliard d?euros. Elle sera financée par une augmentation de capital
avec maintien du droit préférentiel de souscription d’environ 350
millions d?euros, une émission de titres hybrides de 700 millions
d?euros réalisée le 23 octobre dernier et une émission obligataire
senior pour le solde entre 500 et 600 millions d?euros. Cette structure
de financement a pour objectif de conserver une structure de bilan
solide et de préserver la notation crédit du Groupe. L?objectif est de
revenir en 2017 à un taux d?endettement proche de 40% des fonds propres.

Projets de croissance organique

Fin juillet, Arkema a finalisé son plan d?investissement de 110 millions
de dollars US destiné à renforcer les positions du Groupe sur le marché
des acryliques aux Etats-Unis avec le démarrage, sur son site de Clear
Lake, de sa nouvelle unité de 45 000 tonnes d?acrylate de méthyle
utilisé dans la fabrication de polymères destinés au traitement de
l?eau, d?élastomères et de polymères techniques.

Projet d?arrêt des productions de gaz fluorés à Zaramillo en Espagne

Arkema a annoncé, en septembre 2014, un projet d’arrêt des productions
de gaz fluorés de son site de Zaramillo en Espagne soumis au processus
légal d’information et consultation des instances représentatives du
personnel d?Arkema en Espagne.

Autres faits marquants

Dans le cadre de la stratégie d?approvisionnement de ses matières
premières stratégiques, Arkema a conclu un contrat d?achat de propylène
aux Etats-Unis, avec la société Enterprise Products Partners L.P., un
des leaders américains dans le domaine de l?énergie. Ce contrat
représentera une part significative des approvisionnements de propylène
d?Arkema et renforcera la compétitivité du pôle Coating Solutions.

EVÉNEMENTS POSTERIEURS À LA CLOTURE

Acquisitions

Arkema a finalisé la première étape de son projet d’acquisition d’actifs
acryliques à Taixing en Chine et accède à une capacité de production
moderne et compétitive de 160 000 tonnes par an d’acide acrylique en
Asie pour un montant de 240 millions de dollars US. Cet investissement
permettra au Groupe d?accompagner ses clients en Chine et en Asie sur
les marchés porteurs des super-absorbants, des peintures, des adhésifs
et du traitement de l?eau.

Financement

Le 23 octobre 2014, Arkema a finalisé avec succès la première étape du
financement de son projet d?acquisition9 de Bostik avec la
réalisation d?une émission d?obligations hybrides perpétuelles de 700
millions d?euros. Ces obligations comporteront une première option de
remboursement anticipé le 29 octobre 2020 et porteront un coupon annuel
de 4,75 % jusqu?à cette date. Le coupon sera ensuite réinitialisé tous
les 5 ans. Les obligations seront comptabilisées en capitaux propres
selon les règles IFRS.

Le 29 octobre 2014, Arkema a renouvelé sa ligne de crédit bancaire
multi-devises en la portant à 900 millions d?euros contre 700 millions
d?euros précédemment. Cette ligne a une durée de 5 ans avec une
possibilité d?extension pour une ou deux années à l?option des banques.
Elle comprend un engagement relatif au ratio dette nette consolidée sur
EBITDA consolidée, testé semestriellement, qui doit être inférieur ou
égal à 3,5.

9 Projet soumis au processus légal d?information ?
consultation des instances représentatives du personnel d?Arkema, Bostik
et Total et à l?approbation des autorités de la concurrence des pays
concernés.

PERSPECTIVES

La fin de l?année continuera à s?inscrire dans un environnement
macro-économique globalement difficile avec des dynamiques contrastées
suivant les lignes de produits et les régions géographiques ainsi qu?une
volatilité des taux de change et des prix du pétrole. Les conditions de
marché dans les gaz fluorés et le polyamide 12 devraient rester stables
et dans la continuité de celles observées au 3ème trimestre.
Les marges unitaires des monomères acryliques devraient rester, proches
d?un bas de cycle. Enfin, le 4ème trimestre devrait refléter
la saisonnalité traditionnelle de la fin de l?année.

Dans l?environnement actuel, Arkema continue de contrôler strictement
ses frais fixes et variables. Le Groupe poursuit également sa stratégie
de croissance ciblée avec l?intégration des actifs acryliques acquis en
Chine, le démarrage de la plateforme de Thiochimie en Malaisie, la mise
en ?uvre progressive du plan d?amélioration de la rentabilité de ses gaz
fluorés et l?avancement de son projet d?acquisition10 de
Bostik et de son financement.

Dans ce contexte, tout en restant prudent compte tenu de la volatilité
de l?environnement macro-économique, Arkema confirme son objectif pour
2014 d?un EBITDA proche de 800 millions d?euros. Le Groupe confirme
également son objectif pour 2017, ajusté en septembre 2014 pour tenir
compte du projet d?acquisition de Bostik, de réaliser un EBITDA de 1 310
millions d?euros ainsi que ses objectifs long terme.

Une Journée Investisseurs sera prévue au 1er semestre 2015
après la finalisation de l?acquisition de Bostik et les premiers mois de
montée en puissance de la nouvelle ligne de 160 000 tonnes d?acide
acrylique en Chine et de la plateforme de Thiochimie en Malaisie.

Les résultats du 3ème trimestre 2014 sont détaillés dans la
présentation « 3rd quarter 2014 results » disponible sur le
site internet : www.finance.arkema.com.

CALENDRIER FINANCIER

5 mars 2015 Publication des résultats annuels 2014

Premier chimiste français, acteur majeur de la chimie mondiale, Arkema
invente chaque jour la chimie de demain. Une chimie de spécialités,
moderne et responsable, tournée vers l’innovation, qui apporte à ses
clients des solutions concrètes pour relever les défis du changement
climatique, de l’accès à l’eau potable, des énergies du futur, de la
préservation des ressources fossiles, et de l?allègement des matériaux.
Présent dans plus de 40 pays, avec un effectif d?environ 14 000
personnes, 10 centres de recherche, Arkema réalise un chiffre d?affaires
de 6,1 milliards d?euros et occupe des positions de leader sur ses
marchés avec des marques internationalement reconnues.

Avertissement

Les informations publiées dans ce communiqué peuvent comporter des
éléments prévisionnels concernant la situation financière, les résultats
d?opérations, les activités et la stratégie d?Arkema. Ces prévisions
sont fondées sur la vision actuelle et sur des hypothèses de la
Direction d?Arkema qui peuvent s?avérer inexactes et sont dépendantes de
facteurs de risques tels que l?évolution du coût des matières premières,
la variation des taux de change, le rythme de réalisation des programmes
de réduction de coûts ou l?évolution des conditions économiques et
financières générales. Arkema n?assume aucune responsabilité quant à la
mise à jour des prévisions qui serait due à la découverte d?informations
nouvelles ou à la survenance d?événements nouveaux ou autres. Des
informations supplémentaires relatives aux facteurs pouvant avoir une
influence significative sur les résultats financiers d?Arkema sont
disponibles dans les documents déposés par Arkema auprès de l?Autorité
des marchés financiers.

10 Projet soumis au processus légal d?information ?
consultation des instances représentatives du personnel d?Arkema, Bostik
et Total et à l?approbation des autorités de la concurrence des pays
concernés.

Les bilans, compte de résultat, tableau de flux de trésorerie,
tableau de variation des capitaux propres et information sectorielle
joints au présent communiqué de presse sont extraits des états
financiers consolidés au 30 septembre 2014 examinés par le Conseil
d’Administration d’Arkema SA en date du 13 novembre 2014.

Les données trimestrielles ne sont pas auditées.

L?information par segment ou pôle d?activité est présentée en
conformité avec le système de reporting interne d?Arkema utilisé par la
Direction.

Les principaux indicateurs de performance utilisés sont les suivants :

  • Résultat d?exploitation : il est constitué de l?ensemble des
    charges et produits des activités poursuivies ne résultant pas du
    résultat financier, des sociétés mises en équivalence et de l?impôt ;
  • Autres charges et produits : il s?agit de charges et
    produits en nombre limité, bien identifiés, non récurrents et d?un
    montant particulièrement significatif que le Groupe présente de
    manière distincte dans son compte de résultat afin de faciliter la
    compréhension de la performance opérationnelle courante. Ces charges
    et produits concernent notamment :
  • les dépréciations pour perte de valeur des actifs incorporels et
    corporels,
  • les plus ou moins-values de cession, les frais d’acquisition, les
    badwill et les écarts de valorisation des stocks entre leur juste
    valeur à la date d?acquisition et leur coût de production.
  • certaines charges importantes de restructuration et d?environnement
    qui seraient de nature à perturber la lisibilité du résultat
    d?exploitation courant (intégrant les modifications substantielles de
    régime d?avantages au personnel, et l?effet des contrats déficitaires),
  • certaines charges liées à des sinistres d?importance majeure ou à
    des litiges dont la nature n?est pas directement liée à l?exploitation
    courante ;
  • Résultat d?exploitation courant : il est obtenu par
    différence entre le résultat d?exploitation et les autres charges et
    produits définis précédemment ;
  • Résultat net courant : il correspond au résultat net part du
    Groupe corrigé pour leur part Groupe :

    • des autres charges et produits après prise en compte de
      l?impact fiscal de ces éléments,
    • des charges ou produits d?impôt ayant un caractère exceptionnel
      et dont le montant est jugé significatif,
    • du résultat net des activités abandonnées ;
  • EBITDA : il correspond au résultat d?exploitation courant
    augmenté des dotations aux amortissements comptabilisées dans le
    résultat d?exploitation courant ;
  • Besoin en fonds de roulement : il s?agit de la différence
    entre les stocks, les créances clients et comptes rattachés, les
    autres créances, les créances d?impôt sur les sociétés, les autres
    actifs financiers courants d?une part, et les dettes fournisseurs et
    comptes rattachés, les autres créditeurs et dettes diverses, les
    dettes d?impôt sur les sociétés ainsi que les autres passifs
    financiers courants d?autre part. Ces éléments sont classés en actifs
    et passifs courants au bilan consolidé ;
  • Capitaux employés : les capitaux employés sont obtenus par
    l?addition des valeurs comptables (nettes) des immobilisations
    incorporelles et corporelles, des titres et prêts des sociétés mises
    en équivalence, des autres titres de participation, des autres actifs
    non courants (à l?exception des impôts différés actifs) et du besoin
    en fonds de roulement ;
  • Investissements courants : ils correspondent aux
    investissements corporels et incorporels dont sont exclus un nombre
    limité d?investissements à caractère exceptionnel que le Groupe
    présente de manière distincte afin de faciliter l?analyse de la
    génération du cash dans sa communication financière. De tels
    investissements caractérisés par leur taille ou leur nature sont
    présentés soit comme investissements non récurrents soit dans les
    acquisitions et cessions ;
  • Endettement net : il s?agit de la différence entre
    les emprunts et dettes financières à long terme et à court terme et la
    trésorerie et équivalents de trésorerie.

Aucune communication, ni aucune information relative à cette
opération ne peut être diffusée au public dans un pays dans lequel il
doit être satisfait à une obligation d?enregistrement ou d?approbation.
Aucune démarche n?a été entreprise (ni ne sera entreprise) dans un
quelconque pays (autre que la France) dans lequel de telles démarches
seraient requises. La souscription ou l?achat de titres de Arkema
peuvent faire l?objet dans certains pays de restrictions légales ou
règlementaires spécifiques. Arkema n?assume aucune responsabilité au
titre d?une violation par une quelconque personne de ces restrictions.
La distribution du présent communiqué de presse dans certaines
juridictions peut être limitée par la loi. Ce communiqué de presse ne
constitue pas une offre de vente de valeurs mobilières.

Le présent communiqué ne constitue pas un prospectus au sens de la
Directive 2003/71/CE, telle que modifiée, notamment par la Directive
201/73/UE dans la mesure où cette Directive a été transposée dans les
Etats membres de l?Espace Economique Européen (ensemble, la « Directive
Prospectus
»).

L?offre sera ouverte au public en France postérieurement à la
délivrance par l?Autorité des marchés financiers d?un visa sur le
prospectus préparé en conformité avec la Directive Prospectus.

S?agissant des États membres de l?Espace Économique Européen autres
que la France (les « Etats membres ») ayant transposé la
Directive 2003/71/CE, aucune action n?a été entreprise et ne sera
entreprise à l?effet de permettre une offre au public de titres rendant
nécessaire la publication d?un prospectus dans l?un ou l?autre des États
membres. Par conséquent, les actions nouvelles de Arkema peuvent être
offerts dans les États membres uniquement (a) à des investisseurs
qualifiés, tels que définis dans la Directive Prospectus ; ou (b) dans
des circonstances entrant dans le champ d?application de l?article 3(2)
de la Directive Prospectus.

La diffusion du présent communiqué est destiné uniquement à des
personnes qui (i) sont situées en dehors du Royaume-Uni, sous réserve
des lois applicables, (ii) sont des investisseurs professionnels visés
par l’article 19(5) du Financial Services and Markets Act 2000
(Financial Promotion) Order 2005 (tel qu’amendé) (l’« Ordonnance
»), (iii) sont des personnes répondant aux dispositions de l’article
49(2)(a) à (d) (« high net worth companies, unincorporated associations,
etc. »)
de l’Ordonnance. Tout investissement ou toute activité
d?investissement dans les pages qui suivent sont uniquement destinées à
ces personnes et ne doivent pas être utilisées ou invoquées par des
personnes non habilitées. Toute personne au Royaume Uni qui reçoit cette
communication (à l’exception des personnes tombant dans (ii) ou (iii)
ci-dessus) ne peut pas agir ou se baser sur cette communication ni sur
son contenu.

Le présent document ne constitue pas une offre de vente de valeurs
mobilières ou une quelconque sollicitation d?une offre d?achat ou de
souscription des droits préférentiels de souscription ou des actions
nouvelles de Arkema aux Etats-Unis d’Amérique. Les valeurs mobilières ne
peuvent être offertes ou vendues aux Etats-Unis d’Amérique en l?absence
d?enregistrement ou de dispense d?enregistrement au titre du US
Securities Act
de 1933, tel que modifié (le « U.S. Securities Act
»). Les actions de Arkema et les droits préférentiels de souscription
n?ont pas été et ne seront pas enregistrés au titre du U.S. Securities
Act et Arkema n?a pas l?intention d?effectuer une offre au public de ses
valeurs mobilières aux États-Unis d’Amérique.

Le présent communiqué et les informations qu?il contient ne
constituent pas une offre de vente ou d?achat ou une quelconque
sollicitation d?une offre de vente ou d?achat des actions ou des droits
préférentiels de souscription de Arkema.

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE

3ème
trimestre 2014

Fin septembre 2014 3ème
trimestre 2013
Fin septembre 2013
(En millions d’euros) (non audité) (non audité) (non audité) (non audité)
Chiffre d’affaires 1,478 4,521 1,495 4,687
Coûts et charges d’exploitation (1,218) (3,713) (1,205) (3,754)
Frais de recherche et développement (38) (115) (35) (111)
Frais administratifs et commerciaux (106) (316) (101) (315)
Résultat d’exploitation courant 116 377 154 507
Autres charges et produits (43) (75) (37) (177)
Résultat d’exploitation 73 302 117 330
Quote-part dans le résultat net des sociétés mises en équivalence 2 5
Résultat financier (15) (44) (13) (40)
Impôts sur le résultat (37) (112) (40) (146)
Résultat net 21 146 66 149
Dont résultat net – part des minoritaires 1 2 1 2
Dont résultat net – part du Groupe 20 144 65 147
Résultat net par action (en euros) 0.31 2.27 1.04 2.35
Résultat net dilué par action (en euros) 0.31 2.26 1.03 2.32
Amortissements (87) (245) (79) (233)
EBITDA

Print Friendly, PDF & Email

Arkema : information trimestrielle – résultats du 3ème trimestre 2014

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'UA-11504234-1'); at libero felis nunc vulputate, sem, elementum ante. tempus